L'écologie relationnelle, c'est mettre l'humain, le salarié et ses interactions

au cœur de la RSE

 La RSE (Responsabilité Sociale de l'Entreprise) comme rempart à la souffrance au travail ! 

 

Définir l'écologie relationnelle par son contraire, la "pollution" relationnelle, est très éclairant. Quel salarié n'a pas le sentiment, d’être trop souvent, impliqué dans des relations polluées ?

Le harcèlement sous toutes ses formes (moral et sexuel), les discriminations, le sexisme, l'autoritarisme, le manque de reconnaissance, le manque de respect, la manipulation.....Autant de formes de relations  polluées, dangereuses pour la santé des salariés ,

Ces dysfonctionnements relationnels doivent faire l'objet d'une attention de tous les jours, il en va de la responsabilité sociale de l'entreprise !

En effet, la responsabilité de l'entreprise est engagée parce que c'est elle qui a stratégiquement défini son modèle économique et social et par conséquent son système : organisationnel, managérial...

 L'insuffisance ou absence de régulation est un facteur aggravant 

Deux illustrations :

  • le harcèlement sexuel qui pourrait sembler dans un premier temps ne pas relever de l'entreprise-système mais davantage d'une relation entre individus...N'échappe pourtant pas à la systémique. En effet, l'entreprise a-t-elle mis en place dans son organisation et auprès de son management ce que la loi lui impose : référent,  règlement intérieur, campagne de prévention, formation, mesures disciplinaires...

  • le burn-out est considéré maintenant comme un indicateur de dysfonctionnements de l’organisation et/ou des pratiques relationnelles managériales. Sur le plan interpersonnel, le salarié peut se replier sur lui, s’isoler socialement. Se sentant dans une situation inextricable, sa relation à l'autre va se dégrader (c'est d'ailleurs un signe fort de la souffrance qu'il perçoit).

 Agir avec vous, maintenant s’inscrit dans la démarche RSE, celle de l'autorégulation, voulue par les parties prenantes de l'entreprise !  

 la gestion du harcèlement en entreprise  

 

 Yannick Pagnerre, maître de conférences

à l'Université de Paris II